vịt quay
Recettes & Cuisine

Le vịt quay (canard laqué) : Un délice sino-vietnamien

Le canard laqué, célèbre pour sa peau croustillante et sa viande tendre, trouve son origine en Chine, plus précisément sous la dynastie Yuan (1271-1368). C’est un mets emblématique de Pékin qui a influencé de nombreuses cuisines asiatiques. Au Viêtnam, le canard laqué a été introduit par des échanges culturels et commerciaux entre la Chine et le Viêtnam, particulièrement durant la période où le pays était sous influence chinoise.

La version vietnamienne du canard laqué, appelée « vịt quay, » diffère légèrement de l’originale chinoise. Le Viêtnam a adapté la recette en utilisant des épices locales comme la citronnelle, l’anis étoilé et la cannelle, reflétant ainsi ses propres traditions culinaires. Ce plat est devenu une spécialité appréciée, souvent servie lors de célébrations et de grandes occasions. Le canard laqué illustre parfaitement la fusion des cultures chinoise et vietnamienne, tout en incarnant l’innovation et l’adaptation locales.

Où trouver un bon canard laqué à Saigon ?

Vịt quay Tân Mã, situé au 39-41 Đ. Hậu Giang, Quận 6b à Saigon, est renommé pour son canard laqué savoureux. Alliant techniques traditionnelles et saveurs locales, ce restaurant attire de nombreux gourmets. Son adresse en fait une étape incontournable pour déguster du « vịt quay » authentique dans la ville.

Le prix d’un canard laqué complet au restaurant Vịt Quay Tân Mã est d’environ 400 000 VND (environ 16 €). Ce restaurant est réputé pour la qualité de son canard laqué, apprécié pour sa peau croustillante et sa viande tendre.

Vịt quay Tân Mã

39-41 Đ. Hậu Giang, Phường 2, Quận 6, Thành phố Hồ Chí Minh, Viêt Nam

Caractéristiques d’un bon canard laqué vietnamien

Un bon canard laqué vietnamien se distingue par une peau croustillante et dorée, obtenue grâce à une cuisson lente et uniforme. La viande doit être tendre et juteuse, marquée par des saveurs riches d’épices locales telles que la citronnelle, l’anis étoilé et la cannelle. Le canard est souvent mariné dans un mélange de sauce soja, miel et épices avant d’être rôti. La cuisson à la broche permet une répartition homogène de la chaleur, garantissant une peau parfaitement croustillante et une chair savoureuse, fondante en bouche. La présentation est également soignée, tranché en morceaux réguliers pour une dégustation optimale.

Accompagnements recommandés pour le canard laqué vietnamien

Pour sublimer le canard laqué vietnamien, des accompagnements tels que des légumes marinés (carottes, daikon), des feuilles de laitue fraîche et des herbes aromatiques (coriandre, menthe) sont idéals. Des galettes de riz ou des crêpes fines de riz permettent d’envelopper le canard et les légumes, créant des rouleaux savoureux. Une sauce à base de nuoc mam, ail, piment et sucre ajoute une touche d’umami et de piquant. Enfin, un bol de riz blanc parfumé complète parfaitement ce plat riche en saveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *